Les chiffres romains désignent le système de numération de l'ancien Empire romain. Pour représenter les nombres naturels, on utilisait des lettres latines auxquelles on attribuait une valeur. Le nombre le plus élevé est toujours placé au début.

Calculateur

Convertir les chiffres romains et les nombres décimaux:

Nombre décimal
Chiffres romains
calculer

Toutes les données sont sans garantie

Utiliser la calculatrice:

  • Choisissez ce que vous souhaitez calculer.
  • Saisissez la série de chiffres romains ou le nombre décimal dans la calculatrice.
  • Clique sur

Tableau - Chiffres romains en décimaux

Nombres romainsNombres décimaux
I1
V5
X10
L50
C100
D500
M1.000
5.000
10.000

Date

Chiffres romainsDate
MDCCLXXVI1776
MDCCCXLVIII1848
MCMXLV1945
MCMLXXXIV1984
MMXXV2015
MMXIX2019

Pour convertir la date, il suffit d'entrer les chiffres en format romain ou décimal dans la calculatrice.

Tableau des chiffres

Vous trouverez ici un tableau des chiffres les plus courants :

Chiffres romainsChiffres
I1
III3
V5
IX9
X10
L50
C100
D500
M1.000

Mode d'écriture

Pour les chiffres romains, on applique la règle dite de soustraction. Cette règle stipule que les valeurs I (1), X (10) et C (50) peuvent être placées devant le signe numérique immédiatement supérieur et soustraites de celui-ci. On obtient ainsi les écritures de nombres suivantes :

  • IV = 4
  • IX = 9
  • XL = 40
  • LC = 450

Système numérique romain

Les chiffres romains sont un système de numération qui a été développé dans la Rome antique et qui est encore utilisé aujourd'hui dans certains contextes. Il s'agit d'un système de numération additif et soustractif basé sur des combinaisons de lettres de l'alphabet latin.

Les nombres sont représentés par la combinaison de ces symboles dans l'ordre décroissant. Il existe quelques règles spécifiques sur la manière dont ces symboles peuvent être combinés.

  • Répétition : les symboles peuvent être placés plusieurs fois à la suite pour additionner leurs valeurs, comme III pour 3.
  • Soustraction : une valeur plus petite avant une valeur plus grande représente une soustraction, comme IV pour 4 (5 - 1).
  • Addition : une valeur plus petite après une valeur plus grande représente l'addition, comme VI pour 6 (5 1).

Les chiffres romains n'ont pas de zéro et le système n'est pas basé sur la position, de sorte qu'il n'existe pas de chiffres représentant des dizaines, des centaines ou des milliers. En outre, il n'existe pas de représentation standardisée pour les nombres supérieurs à 3999, bien que certains symboles puissent être superposés ou encadrés pour représenter des nombres plus grands.

Les chiffres romains sont encore utilisés aujourd'hui, notamment dans la numérotation des chapitres des livres, sur les cadrans des montres et dans la désignation des monarques et des papes. Malgré leurs limites et le développement de systèmes de numération plus efficaces et basés sur la position, l'utilisation des chiffres romains reste un symbole fascinant de la continuité et de l'héritage de la culture occidentale.

Systèmes de paiement

Calculateur | Tableau

Sur ce site Internet, des calculs, des formules et des exemples de calculs avec des explications simples sont mis gratuitement en ligne par l'auteur.